La testostérone dans la musculation

Cette hormone, masculine par excellence, même si elle présente en petite quantité chez les femmes, représente la virilité. Son rôle anabolisant, intéresse beaucoup les sportifs de haut niveau. Alors à quoi sert-elle et comment la booster ?

A quoi sert la testostérone ?

Hormone androgène, c’est elle qui est l’origine du développement de tous les caractères physiques masculins tel que la pilosité, les organes génitaux, la masse musculaire, la voie… Synonyme de puissance sexuelle et de virilité, elle est une composante importante dans la libido masculine ainsi que dans la maturation des spermatozoïdes. Associée souvent à l’agressivité, à la dominance, elle joue un rôle important aussi sur l’humeur de même que la diminution du stress. La testostérone contrairement à d’autres hormones n’est pas une protéine mais un stéroïde. Ses propriétés anabolisantes font de la testostérone, une hormone cruciale pour de bonnes performances sportives.

La testostérone et les sportifs

Athlete man drinking protein over grey background.
Athlete man drinking protein over grey background.

Pour les bodybuilders par exemple, cette hormone par ses propriétés est plus qu’intéressante. Elle permet de faire gonfler les muscles du fait qu’elle est capable de s’introduire dans les muscles, de booster la production de protéines tout en empêchant au surplus de production de s’en échapper. Son autre effet “dopant” est sur la stimulation de production de globules rouges, ce qui implique une meilleure oxygénation et récupération sportive.

Comment augmenter sa testostérone ?

L’entraînement intensif va permettre de booster la production de testostérone de même que l’alimentation. Attention tout de même à l’entraînement excessif car il va entraîner la production de cortisol, autre hormone, qui va attaquer les fibres du muscle. Consommer beaucoup de protéines va permettre d’augmenter la production de testostérone. Les bons lipides comme les oeufs, le saumon, les huiles végétales, les oléagineux… sont aussi conseillés. Sans oublier un élément crucial, le repos ! C’est à ce moment là que les muscles se développent, alors de bonnes nuits de sommeil et une bonne hygiène de vie pour un résultat optimum.